eviter-les-ampoules

9 astuces pour éviter
les ampoules

Découvrez toutes nos chaussures de randonnée !

Les ampoules sont le problème le plus répandu chez les randonneurs, et le plus handicapant !
Découvrez pourquoi les ampoules se développent et comment les éviter !

Les ampoules apparaissent généralement quand notre peau est fragilisée par des frottements, qu’ils soient causés par nos chaussettes, chaussures ou des corps étrangers.

L’humidité (liée à la transpiration ou aux éléments extérieurs) peut aussi jouer un rôle car elle affaiblit notre peau qui est donc plus vulnérable à ces frottements.

 

eviter-les-ampoules

 

1. Essayez bien vos chaussures avant de les acheter, ou au moins avant de partir marcher

Que ce soit en magasin ou chez vous à la réception d’une commande sur Internet, testez bien vos chaussures. Mettez-les à l’épreuve dans plusieurs situations : à plat, en montée, en descente (les magasins sont souvent équipés de plans inclinés ou de minis parcours reproduisant différents types de sols). Si vous les commandez sur Internet, prenez bien une marge de sécurité en terme de délai pour un éventuel échange. Ne vous faites pas livrer à la dernière minute sur votre lieu de vacances !

 

2. Evitez de porter vos chaussures neuves sur une longue sortie, dès la première utilisation

Les chaussures neuves ont besoin de s’assouplir (notamment les chaussures en cuir), de se faire à votre pied. Certaines zones encore un peu rigides pourraient entraîner des frottements localisés sur votre pied et déclencher des ampoules. Le mieux est d’augmenter peu à peu la durée de vos sorties.

 

eviter-ampoules-randonnee

 

3. Assurez-vous également que votre semelle intérieure (aussi appelée « première de propreté ») n’est pas glissante

Surtout si vous avez dû rajouter une semelle pour ajuster la taille de vos chaussures ou une semelle orthopédique. Certaines sont plutôt conçues pour la vie citadine et sont un peu lustrées, ce qui peut faire glisser votre pied dans la chaussure et provoquer des frottements.

 

4. Choisissez des chaussettes adaptées à la morphologie de votre pied

Vérifiez le placement des coutures, même si elles paraissent très fines, afin qu’elles ne frottent pas sur vos os, ou n’entraînent pas d’inconfort. Ne portez pas de chaussettes trouées ou trop abîmées car elles ne protégent plus votre pied. Et surtout portez des chaussettes à la bonne taille ! On peut négliger ce genre de détails mais une chaussette mal ajustée fera des plis qui entraîneront des frottements.
Il est aussi important de bien positionner votre chaussette sur votre pied quand vous l’enfilez (faites bien coïncider le talon de la chaussette et votre talon etc.).

 

boutique-chaussettes-rando

 

5. Testez votre duo chaussures + chaussettes

Des chaussettes confortables dans une paire de chaussures peuvent se révéler inconfortables dans une autre paire. Toutes les chaussures ne sont pas conçues de la même manière : que ce soit en terme de composants, d’assemblage, de zones de maintien… Et selon la forme de vos chaussettes, certaines favorisent les frottements.

Attention aux conditions climatiques : choisissez votre duo en fonction de la saison.

 

6. Lacez et serrez vos chaussures de manière adaptée

Ne serrez ni trop, ni trop peu vos chaussures, le but est que le pied soit bien maintenu sans inconfort. N’hésitez pas à réajuster le serrage en fonction de vos sensations en cours de randonnée, surtout en descente.

 

eviter-ampoules-rando

 

7. Choisissez des composants adaptés à la saison

L’été, optez pour des matières respirantes pour pour vos chaussures comme pour vos chaussettes. Et vérifiez que le duo chaussures-chaussettes fonctionne bien !
Car si l’une est respirante mais pas l’autre, vous n’obtiendrez pas l’effet escompté.

 

8. Gardez vos pieds propres et secs

Si vous sentez la moindre gêne due à la présence d’un corps étranger (cailloux, sable, écorce…), arrêtez-vous et retirez vos chaussures pour vous en débarrasser. Si vous randonnez plusieurs jours de suite avec les mêmes chaussettes, rincez les bien chaque soir pour retirer les éventuelles poussières. Idéalement, prenez 2 paires de chaussettes même pour de courtes sorties afin de pouvoir changer de chaussettes si vos pieds sont trop humides. Et surtout pensez à sortir la semelle (première de propreté) de vos chaussures pour la faire sécher durant la nuit.

 

9. Prenez soin de vous !

On a tendance à l’oublier mais notre état de fatigue impacte notre corps. Notre peau est plus sensible lorsqu’on est fatigué, il peut arriver qu’avec les mêmes chaussures et chaussettes, un randonneur qui n’est pas sujet aux ampoules d’habitude ait une réaction différente. En vacances par exemple, quand le corps relâche la pression accumulée au quotidien. Notre alimentation joue aussi un rôle, l’alcool par exemple rendra notre transpiration plus acide et donc plus agressive pour notre peau.

 

Si malgré tous ces conseils vous restez sujet aux ampoules, vous pouvez également essayer les crèmes anti-ampoules qui limitent les irritations dues aux frottements. Mais pensez toujours à tester si elles vous conviennent avant de vous engager dans une longue sortie ! Les bains de pieds à base de jus de citron vous permettront également d’épaissir votre peau pour qu’elle se fragilise moins vite.

Et vous, avez-vous des astuces anti-ampoule à partager ?

Source : Quechua